Celui qui se bat peut perdre, celui qui ne se bat pas à déjà perdu (Bertolt Brecht)